Education et bien être des enfants : L’orphelinat la solution dans les bonnes grâces de ‘’Child to child’’

 

La fondation Child to Child, basée au Nigéria, continue de se faire remarquer par ses actions sur le terrain.

En visite à Lomé depuis quelques jours, une délégation de cette association, conduite par Mme Nana Appiah-Korang a rendu visite, le samedi 17 juin 2023, à l’orphelinat ‘’La Solution’’ situé à Adetikopé, avec une importante quantité de manuels.

Ce lot est composé de livres pour enfants, tels que des bandes dessinées, des manuels scolaires, ainsi que des ouvrages de culture générale et de science.

Au total, 135 cartons de livres (en français et en anglais) sont destinés à l’orphelinat pour enrichir sa bibliothèque, qui comprend également une école.

« Les mots me manquent pour exprimer ma gratitude envers la fondation Child to Child. Lorsqu’on m’a parlé de dons de livres, je n’imaginais pas une quantité aussi importante. J’ai enfin compris que la fondation Child to Child est la solution à nos problèmes », a déclaré le pasteur Mawussi Célestin, l’un des bénéficiaires.

L’orphelinat La Solution n’est pas le seul à bénéficier des dons de cette fondation. D’autres pays et d’autres villages du Nigéria en ont également bénéficié, en fonction des besoins et de la langue officielle de chaque pays.

Child to Child est une organisation à but non lucratif qui a pour mission de donner les mêmes opportunités aux enfants africains de bénéficier d’une éducation étrangère sans avoir à se déplacer.

Créée en 2019, elle parcourt les pays pour partager avec les élèves africains l’éducation étrangère à travers les livres.

 

Le dévouement de Child to Child en faveur de l’éducation des enfants africains mérite d’être salué. Leur engagement continue de changer des vies et d’ouvrir des portes pour un avenir prometteur.

Kligue Koffi

Santé oculaire : FAMATH Production emboite le pas au Président Faure Gnassingbé

 

À Lomé, une cinquantaine de patients ont bénéficié d’une assistance médicale en ophtalmologie le samedi 27 mai 2023.

Organisée par la maison de production et de promotion de la culture, FAMATH Production, avec le soutien technique de la FONDATION LUMIERE VIE AMOUR et A.M.S.E, cette consultation foraine a permis de consulter et d’examiner plusieurs personnes dans le besoin mobilisées pour cette occasion.

Au cours de ces consultations, des cas de cataracte, de glaucome, de conjonctivites allergiques et bactériennes ont été diagnostiqués. Les patients ont reçu les prescriptions nécessaires pour leur traitement.

“Nous avons décidé de suivre les traces de notre champion, Son Excellence Monsieur Faure Gnassingbé, qui a placé le social au cœur de sa politique de développement. Ainsi, à travers cette consultation itinérante, nous cherchons à l’accompagner. Sans la vision, on ne peut rien accomplir dans la vie. C’est pourquoi nous avons décidé de prendre soin de la vue de nos concitoyens, en particulier de nos chères mamans. Il est important que tout le monde apporte sa contribution à la construction de notre société”, a déclaré Kodzo Agbelemko FANHO, PDG de FAMATH Production.

La séance a également été accompagnée d’une sensibilisation approfondie sur la santé oculaire. L’assistance a ainsi appris quoi faire et comment se comporter pour garantir une bonne santé oculaire.

“Il existe des maladies oculaires très silencieuses qui évoluent sans aucun signe jusqu’à causer une destruction totale de l’œil. C’est pourquoi nous encourageons la population à consulter régulièrement. Si vous avez 40 ans et avez besoin de lunettes pour lire, évitez d’acheter n’importe quoi au marché. Il vaut mieux consulter un ophtalmologue qui effectuera un fond d’œil pour un bon suivi médical”, a souligné M. AKPANDZA Mawuli, technicien supérieur en ophtalmologie de santé publique.

Il a également profité de l’occasion pour mettre en garde contre certains messages des réseaux sociaux. “Lorsqu’on vous dit de mettre du citron, de l’urine, de l’eau de mer, etc. dans les yeux, c’est n’importe quoi. Ce sont des choses qui peuvent endommager les yeux de manière irréversible”, a précisé le médecin.

Après cette étape à Lomé, FAMATH Production annonce la même opération à Kara lors des EVALA 2023.

La Rédaction

Lomé, la capitale du renouveau du Panafricanisme

 

Lomé la capitale togolaise va abriter en 2024, le 9e congrès panafricain. Le lancement officiel de la tenue dudit congrès qui se veut un rendez-vous en terre africaine a eu lieu lundi 22 mai 2023 à Lomé.

10 ans après le 8e congrès panafricain, le Togo s’honore en collaboration avec l’Union Africaine, d’organiser l’année prochaine, le 9e autour du thème : « Renouveau du Panafricanisme et rôle de l’Afrique dans la réforme des institutions inter-multilatérales, mobiliser les ressources et se réinventer pour agir ».

Cette thématique selon le ministre chargé des affaires étrangères du Togo, Professeur Robert Dussey fait clairement de la question de la réforme des institutions multilatérales de coopérations internationales, une préoccupation panafricaine.

« Le congrès panafricain de Lomé, sera l’occasion privilégiée pour les Africains vivants sur le continent et hors d’Afrique, la diaspora et les afro descendants de s’interroger sur la question de leur devenir dans un monde de plus en plus instable marqué par des crises multiples et en panne de responsabilité collective et de gouvernance concertée impliquant véritablement le continent africain », a-t-il fait savoir.

La présente cérémonie de lancement marque une étape importante dans les préparatifs de ce 9e congrès. Précisant ladite cérémonie, Victoire Tomegah Dogbe, Premier ministre togolais a martelé : « Avec ce 9e congrès panafricain, nous espérons poursuivre le travail commencé dès le 20e siècle afin de remobiliser les Africains d’Afrique et toutes les personnes descendances africaines qui se reconnaissent dans cet humanisme et si caractéristique du combat panafricaniste ».

À noter que ce 9e congrès panafricain est annoncé dans le dernier trimestre de l’année 2024. Elle va réunir plusieurs personnalités des 4 coins du monde notamment, les politiques de premier plan, des économistes de renoms, des intellectuels, des artistes engagés, des activistes militants du Panafricanisme…

Romuald A. (92 87 63 38)

Lomé, la capitale des banques et des PME de l’UEMOA

 

« Financement et investissement des PME de l’UEMOA, face aux crises et mutation des économies africaines ». C’est le thème autour duquel s’est ouverte, ce mardi à Lomé, la 8e édition du salon des banques et des PME de l’UEMOA. Et, c’est parti pour quatre jours.

La cérémonie d’ouverture des travaux a été présidée par le ministre chargé du Commerce, de l’industrie et de la consommation locale du Togo, Kodjo ADEDZE.

Pour celui-ci, la thématique de ce salon est en droite ligne avec les problématiques actuelles des PME, qui nécessitent plus de financement et d’investissement dans un contexte de libre-échange continental africain, voire international.

« Au Togo, les PME représentent environ 80 % des entreprises selon les résultats du recensement des entreprises réalisés par l’INSEED en 2017. Elles créent également plus de 60 % d’emplois et contribuent à près de 40 % à la définition du PIB. Vous comprenez que ce segment est très important pour le développement de notre pays… Au regard du thème de cette édition, de la qualité des participants et experts, c’est avec beaucoup d’impatience que nous attendons les résolutions qui sortiront des travaux pour en tirer le meilleur profil », a-t-il martelé.

Entre autres, l’objectif de ce forum est de permettre aux PME de la sous-région de se connaître, de partager leurs expériences, de renforcer leurs capacités, d’apprendre les meilleures pratiques et de faire les propositions concrètes pour la résolution de leurs difficultés.

« En ce qui concerne les institutions financières, ce salon leur permettra d’apprendre à mieux connaître cette catégorie d’entreprise, de se faire comprendre par les PME, d’accompagner le financement des projets des PME et de faire connaître leurs offres pour les PME », a précisé son secrétaire permanent, Hermann Magalo.

Il faut souligner que ce salon se déroule simultanément à Ouagadougou, à Bamako, à Abidjan, au Bénin et au Niger.

Romuald A. (92 87 63 38)

Insolite à Lomé : Un fou au service des élèves

Le geste est impressionnant. Après la grande pluie qui s’est abattue ce jeudi 21 avril 2022 sur la ville de Lomé, un homme déréglé s’est mis au service des élèves de l’école primaire publique Sagbado.

Ce fou bien connu des populations du milieu s’est donné pour tâche d’assainir une partie de cet établissement scolaire en faisant du désherbage des lieux.

En quelques minutes, le monsieur aux barbes long a rendu l’entrée de l’école au propre.

Il s’est mis au service des élèves en assainissant leur cadre d’apprentissage. C’est un fou utile.

Conseil de l’Entente : Le comité des experts fait le bilan

Lomé abrite du 1er au 3 octobre 2018, la 14ème réunion ordinaire du comité des experts du Conseil de l’Entente. Il s’agit d’une rencontre annuelle organisée en prélude à celle des ministres de l’institution prévue sur le 5 octobre prochain.

Dans son discours d’ouverture lundi, la Secrétaire Générale du Ministère des Affaires Etrangères, de la Coopération et de l’Intégration Africaine du Togo Mme Abra AFETSE-TAY, Présidente du Comité des Experts a salué l’engagement des Chefs d’Etat membres de l’institution pour le maintien de la stabilité et de la paix au sein de leurs communautés. « Nous apprécions les efforts que chaque Etat membre consent, en vue d’assurer la viabilité de notre organisation, afin de lui permettre de participer au bien-être et à l’épanouissement de nos populations », a-t-elle déclaré.

A Lomé, les experts venus des cinq (5) pays membres du conseil que sont le Benin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, le Niger, et le Togo, vont examiner le rapport d’activités 2017 du Secrétariat exécutif ainsi que celui du Directeur Général du Centre Régional de Formation pour l’Entretien Routier (CERFER) et la reddition des comptes de l’exercice clos au 31 décembre 2017.

Ils vont également faire le point de l’exécution du budget 2017 du Conseil.
Le Secrétaire Exécutif du Conseil de l’Entente Patrice Kouamé s’est félicité d’ores et déjà des avancées enregistrées au cours de l’exercice 2017.

« Nous constatons au fil des ans que notre organisation monte en puissance dans ses activités. Ses actions gagnent en lisibilité et en pertinence », a-t-il laissé entendre.

Koffi A.

Tous à l’internat de lécole « le RO. MARIO », la garantie d’une réussite.


Issus des 4 coins du monde, plusieurs jeunes partagent un cadre de vie exceptionnel. Favorisant les échanges culturels et linguistiques, la vie dans lécole le R.O MARIO est une occasion privilégiée dévoluer en harmonie et dans la diversité culturelle.

Le centre R.O MARIO, offre pour cette nouvelle rentrée scolaire 2018- 2019, de services beaucoup plus spéciaux. Il ouvre en effet, les portes de son internat à tous les élèves que ce soit de la formation footballistique ou de la formation pédagogique.
Ainsi, à en croire les promoteurs du centre, Cest une aubaine pour toute personnes même ceux qui nont pas évolué dans les études scolaires et qui désirent pratiquer le football de se trouver une autre porte de réussite en faisant tout simplement confiance au centre.

Au milieu dun espace vert, les bâtiments de lécole sont construits aux normes de larchitecture modernes avec accès en eau potable, de l’électricité et du WIFI.
Dans cet environnement international, sain et sûr, les élèves se concentrent sereinement sur leurs études, tandis que les parents apprécient la quiétude qui règne dans l’encadrement de leurs enfants. Le Togo à bien des égards reste un havre de paix hors du commun.

Le personnel de l’école le RO MARIO et les enseignants, en contact régulier, assurent une surveillance permanente et attentive sur les lieux de vie et d’étude. Au-delà de l’aspect sécuritaire, leur rôle est également daccompagner avec bienveillance les élèves en dehors des cours, dans leur suivi scolaire, dans leur bien-être ainsi que dans leur développement personnel.

Durant les temps libres et le week-end, les élèves sont invités à pratiquer des activités sportives, culturelles ou récréatives. Lenvironnement immédiat ainsi que les infrastructures de l’école offrent un très large choix d’activités.
C’est d’ailleurs cette sérénité dans les études qui a permis à la filière du football de réussir brillement partout où les apprenants se présentent. Le gardien SAMBOB ABD AZIZ d’être convoqué par le sélectionneur Claude le Roy en équipe A à cote du gardien titulaire des Eperviers Agassa Kossi lors des Éliminatoires de la CAN 2017 passée et le dorsal 22 OURO-AKONDO Fadel pour les éliminatoires de la CAN des U20 lors de la double confrontation contre le Gabon (Sélectionneur Ayivi) sont des perpétuelles preuves .Pour ne pas citer entre autre les KOUDO Timothée , DEDJEH Donatien les KLOUKPO de As Togo Port et beaucoup d’autre qui se sont engagés avec les équipes de D1 au Togo et d’autre hors du Togo.

A lécole le RO. MARIO, la formation footballistique, pédagogique ; le logement, la restauration, la prise en charge médicale, l’assurance, le transport et le tourisme sont offerts à un frais détudes modeste

 

NB: Lécole de Foot le R.O MARIO informe toute la population en l’occurrence les élèves qui ont des difficultés pour décrocher le BEPC BAC 1 et BAC 2, qu’ils ont la possibilité de se faire enregistré à l’internat de la dite école meme s’ils ne sont pas footballeur. Lécole leur garantie un bon encadrement couronné de succès car ils consacreront tout leurs temps rien quaux études. Et invite donc la population à saisir cette opportunité en faisant vite l’inscription compte tenu du nombre limité des places.

Contacts: +228 99 35 04 35 / 93 54 16 16