Flambée des prix des produis sur les marchés : C’est « AGADAZI qui est à l’origine de cette crise »

juillet 7, 2021 :

Le Togo fait face depuis plusieurs mois, à une crise alimentaire marquée par la flambée des prix des produits de première nécessité. Dans plusieurs marchés de Lomé, le bol de maïs est passé de 500 à 800 F CFA, le…Afficher le reste

Le Togo fait face depuis plusieurs mois, à une crise alimentaire marquée par la flambée des prix des produits de première nécessité.

Dans plusieurs marchés de Lomé, le bol de maïs est passé de 500 à 800 F CFA, le bol de haricot de 1 500 à 3 000 F CFA, et celui du Gari de 600 à 1 200 F CFA.

Outre ces produits céréaliers qui sont les plus consommés par les Togolais, les prix de l’huile, de la tomate, du poisson, du sucre, ont également doublé dans les boutiques et sur les marchés du pays.

Pour mieux comprendre la situation et ses causes, une équipe de l’Agence de presse AfreePress a fait une descente dans certains marchés de la capitale, Lomé.

Sur le terrain, les revendeuses expriment également leur ras-le-bol. Pour plusieurs d’entre elles, surtout celles qui commercialisent des produits céréaliers, c’est le Directeur de l’Agence Nationale de la Sécurité Alimentaire du Togo (ANSAT), Colonel Ouro-Koura Agadazi qui est à l’origine de cette crise alimentaire.

« Agadazi a pratiqué une mauvaise concurrence. Il allait acheter les céréales dans les villages à un prix plus élevé que le nôtre. Au moment où nous nous achetons le bol de maïs à 350 F CFA ou à 400 F CFA, l’ANSAT de son côté l’achetait à 500 F CFA le Kg chez les cultivateurs. Ce qui fait qu’en ce moment, si nous allons dans les villages pour faire des achats, les paysans nous renvoient. Ils préfèrent vendre leurs produits à l’ANSAT. Donc quand Agadazi a achevé sa campagne d’achat, les paysans ont refusé de baisser les prix. Quand nous allons les voir, ils nous disent que nous trichons. Nous n’avons pas le choix, nous avons commencé par acheter le bol de maïs à 550 voire 600 F CFA (le bol est plus grand que le Kg) depuis la ferme. Imaginez combien on peut revendre ce bol si nous nous déplaçons jusqu’à Lomé », s’est interrogée Essévinon, revendeuse de maïs au marché d’Agoé-Assiyéyé.

Concrètement, ces commerçantes accusent l’ANSAT d’avoir travaillé de façon unilatérale avec les paysans et de n’avoir pas bien mesuré les conséquences de sa démarche.

« Si Agadazi nous avait consultées, on aurait discuté du prix pour l’achat du maïs dans les champs. C’est parce que lui, il a l’argent de l’Etat qu’il est parti faire ce qu’il veut. Et voilà la situation a dégénéré. On met la pression sur nous dans les marchés pour qu’on diminue les prix. C’est incompréhensible. Nous ne sommes pas les producteurs. Agadazi lui, il a acheté le maïs à 500 F CFA avec l’argent de l’Etat, il peut revendre ça à 500 F CFA et il n’aura aucune dette. Mais, nous, nous achetons le maïs à 500 F CFA ou à 600 F CFA avec l’argent du FNFI qu’on doit rembourser et avec intérêt en plus. Donc, nous ne pouvons pas revendre ça à 500 F CFA comme on nous l’impose. On va s’endetter et on ne pourra pas rembourser notre prêt au FNFI. Bref, c’est le paysan qui fixe le prix des produits céréaliers et il fixe désormais le prix en fonction de la campagne de l’ANSAT. Alors que cette dernière en allant au village pour faire des achats, n’a pas mesuré les conséquences à venir surtout pour la population à Lomé », a déploré pour sa part, Maman Gisèle, rencontrée au marché d’Adidogomé-Assiyéyé.

D’autres vont loin accusant l’ANSAT de vouloir la disparition des revendeuses des produits céréaliers du Togo.

La suite de l’Article sur AfreePress

(Visited 201 times, 1 visits today)

Mivasocial Africa - Commentaires

Laisser un commentaire

  • A Propos

  • Partenaires & Liens

  • Mivasocial - Le Réseau social Africain

    Mivasocial - Le Réseau social Africain

  • Mivazik - La Plateforme de promotion des musiciens Africains

    Mivazik - La Plateforme de promotion des musiciens Africains

  • Africaone - Le plus grand annuaire professionnel des entreprises de l'Afrique et de la diaspora ...

    Le plus grand annuaire professionnel des entreprises de l'Afrique et de la diaspora ...

  • Language
    X Nous travaillons dur pour rendre les traductions disponibles et nous nous excusons pour toute erreur de traduction. Veuillez signaler toute erreur en nous contactant aujourd'hui. - Merci

    Choose a different Language

  • Aussi recommandés par nos lecteurs

  • Traduction


  • Connexion
  • Inscription
  • - African Social Network - Social Networking sites used in Africa - Africa's top Social Network - Social Network used in Africa - First Social Network for Africa.

    Decouvrez Togosocial - Le reseau social du Togo - Togolese Social network Yaamo - Interest based Social network Djinam - Le moteur de recherche Togoois - Togolese Search Engine Le meilleur site des annonces au Togo - Annonces immobiliers - Annonces a' vendre au Togo Solutions de conception de site web au Togo. Service Cloud hebergement de sites web Togo - Service et Support IT au Togo Best hair braiding in Decatur GA Best hair braiding in Decatur GA Best hair braiding in Decatur GA Yaamo interest-based advertising Yaamo is the Social Network about increasing revenue for you and your Business. JOIN TODAY! We are a proud Member. Yaamo helps you advertise. They make it easy and affordable. Togosocial - Le réseau social du Togo - Togolese Social network BNN(Blog, Nouvelles & notes) actualités Togo est le site Togolais des actualités, nouvelles, blogs et notes du Togo et de la Diaspora. BNN redéfinit le journalisme populaire en donnant aux Journalistes, Blogueurs, Écrivains, Etudiants, Universitaires Togolais ou a tout Togolais le meilleur outil pour partager leurs idées, leurs écrits, leurs expériences et les actualités au Togo et dans la Diaspora. L’application Freewriter BNN Togo actualités est sociale et s’intègre directement sur votre profil Togosocial et aussi sur le fil d’activités de vos amis sur le réseau permettant au monde un accès direct à vos articles.